Media
  • Home
  • News
  • Un musée à l’école de Grande-Rivière Sud-Est
News

News and Events

16 Jun 2016

Un musée à l’école de Grande-Rivière Sud-Est


Port-Louis, 16 juin 2016: Le vœu de l’école primaire de Grande-Rivière Sud-Est (GRSE) a été exaucé. Victorieuse de l’édition 2015 du concours «Make a Wish», organisé par la MCB à l’intention des écoles primaires du pays, elle se trouve, depuis cet après-midi, dotée d’un musée flambant neuf qui retrace la riche histoire de son village. 

Pari audacieux
Dans le cadre de la compétition, GRSE Government School avait formulé à la MCB un vœu qui consistait en une étude sur l’héritage historique du village et de l’école – un bâtiment de l’époque coloniale – et la mise en place d’un « musée de classe ». L’étude des faits historiques et de l’évolution du village a été réalisée par l’Université de Maurice. C’est à partir des éléments obtenus lors de la recherche, le musée a été conçu et implémenté. C’est dans la liesse générale que le musée, financé à hauteur de Rs 500 000 par la MCB, a été inauguré cet après-midi. 

Vestiges d’un riche passé 
Le musée fait la part belle aux piliers économiques et sociaux du village depuis l’époque Hollandaise à ce jour, à savoir le commerce du bois d’ébène, la pêche, le tourisme et la canne à sucre, entre autres. Le village a été fondé par les Hollandais qui ont habité l’île de 1638 à 1710. Il avait été baptisé Groote River (Grande Rivière) et était le centre de l’exportation du bois d’ébène. Le bois d’ébène était entreposé au village avant d’être embarqué à bord de navires de la Dutch East India Company à destination d’Europe via le Cap de Bonne Espérance. Du reste, un morceau de bois d’ébène peut être admiré, voire touché à l’intérieur du musée.  Le village et sa rivière doivent leur nom actuel (Grande Rivière Sud-Est) aux français, qui ont colonisé Maurice de 1715 à 1810.

Un ferry unique et gratuit
La vie du village, qui s’est vue transformée au fil des années, a aussi été retracée à travers des fresques et des images d’antan, à l’instar du Ferry qui dessert toujours la région et qui relie les villages de Grande-Rivière Sud-Est et de Deux-Frères. Pendant longtemps, ce Ferry a été le moyen de transport le plus prisé entre le village et Deux-Frères. Le Ferry existe toujours aujourd’hui et il est gratuit. 

Un effort collectif
Dans le cadre de ce concours, l’administration, les enseignants, les parents et les enfants ont travaillé de concert sur un projet unique à l’école. Ce travail collectif aura permis à une dynamique de se mettre en marche. Souvent, les écoles ont pu réaliser qu’une grande part de leur vœu ne coûtait finalement pas grand-chose, si ce n’est qu’un peu de bonne volonté et du travail d’équipe. C’est cet effort collectif et l’originalité du projet qui ont séduit le jury de « Make a Wish », composé d’Aurélie Leclézio, Sustainable Development Coordinator (MCB), Michael Carcasse, Mechanical Engineer (MCB), Douglas Potié, Supervisor au ministère de l’Éducation et Mariam Gopaul, pédagogue indépendant.

Une édition 2015 réussie
L’édition 2015 de « Make a Wish » a été un franc succès de par la qualité et le nombre de dossiers reçus. 77 écoles avaient participé à la compétition. GRSE Government School emboîte le pas à Britannia Government School, à La Visitation RCA School et à l’Araucaria Community Government School, vainqueurs dans l’ordre des trois premières éditions du concours. Pour les accessits, c’est Pointe aux Sables Government School qui arrive en deuxième position. Leur projet consistait en la construction d’une cabane à partir de matériaux réutilisables dans l’enceinte de cet établissement de la périphérie de la capitale. Cette cabane sera utilisée à bon escient pour les classes d’art et les ateliers d’artisanat. Avec cette deuxième place, l’école a obtenu un financement de Rs 100 000 de la MCB pour son projet. Pour la deuxième année consécutive, une école de Rodrigues termine sur le podium. Après l’Araucaria Community Government School, sacrée en 2014, l’école du gouvernement de Baie-aux-Huîtres décroche une belle troisième place avec son projet de Vertical Organic School Garden dans une serre, financée par la MCB à hauteur de Rs 50 000. 

Initiative 175
«Make a Wish» fait partie des actions entreprises par la MCB sous Initiative 175. En incitant les élèves à réfléchir sur l’environnement, le concours prépare les adultes de demain, ainsi que leur entourage, à prendre conscience de l’environnement, à réfléchir sur les moyens de l’améliorer tout en respectant la nature et à s’engager activement.

Alain Law Min, Deputy Chief Executive, MCB: « Un musée est avant tout un partage. Je fais donc appel à toutes les écoles de Maurice afin qu’elles incluent ce musée, qui est un reflet de l’histoire de notre pays, sur l’itinéraire des excursions. Et tant mieux si ce musée sert d’exemple à d’autres écoles ». 

Heures d’ouverture du musée : Lundi à vendredi : 9h30 à 11h30 et de 13h à 15h. Pour de plus amples renseignements, appelez le 417 6021 en semaine et durant les heures d’école uniquement.